Let’s Food Cities

Let’s Food Cities est un projet ambitieux qui vise à encourager la dynamique des systèmes alimentaires territorialisés en favorisant la coopération entre collectivités françaises et étrangères. Il est porté par Anna Faucher et Louison Lançon, deux anciennes étudiantes du Mastère spécialisé® IPAD.

Il s’agit de faciliter la mise en œuvre de projets de coopération décentralisée pour des systèmes alimentaires territoriaux durables, entre villes françaises et étrangères, profitant du cadre facilitateur fourni par le pacte de Milan. Sept villes françaises ayant signé le pacte, sept villes partenaires sont à l’étude.

Le projet Let’s Food Cities se propose d’identifier les principaux défis auxquels les systèmes alimentaires de chaque ville font face, ainsi que les alternatives et actions innovantes à mettre en place ou valoriser. Les clés de compréhension du système alimentaire sont ainsi connues, permettant une prise de décision plus réfléchie et adaptée (i) pour les collectivités étrangères de la ville d’étude pouvant possiblement impulser une dynamique locale pour la construction de systèmes alimentaires territorialisés et durables, (ii) pour les collectivités françaises partenaires afin d’orienter au mieux leurs stratégies de coopération décentralisée.

Let’s Food Cities a pour objectif principal d’encourager la transition des villes vers des systèmes alimentaires territoriaux durables en favorisant la coopération entre collectivités françaises et étrangères.

Objectifs

1- Sensibiliser décideurs politiques et acteurs locaux en produisant des outils de communication mettant en évidence les principaux défis auxquels le système alimentaire fait face et des alternatives innovantes à valoriser

2- Faciliter l’identification de projets de coopération décentralisée entre villes françaises et villes étrangères d’étude, répondant aux problématiques de l’alimentation en ville, en identifiant et priorisant les pistes d’action possibles

3- Renforcer et faciliter la coopération entre villes françaises et leurs villes partenaires, signataires du Pacte de Milan, en facilitant les échanges de connaissances et de bonnes pratiques sur les systèmes alimentaires durables

4- Renforcer les partenariats entre la ville, les universités et les parties prenantes du système alimentaire afin de partager l’information, renforcer l’interconnaissance et les synergies entre acteurs