SESSION #2 Nos producteurs ont du talent : Innover pour le valoriser


A la source de notre alimentation se trouvent des agriculteurs et des savoir-faire, sur terre et en mer, que les quatre innovations présentées dans ce chapitre explorent et cherchent à valoriser :
→ Poiscaille développe un circuit court des produits de la mer en ligne, en sensibilisant à la déplétion de la ressource et aux variétés méconnues ;
→ Choba Choba propose un modèle d’affaires inédit, dans lequel les producteurs de cacao d’Amérique latine ont vocation à devenir actionnaires de l’usine suisse de transformation en chocolat ;
→ Le nuancier « couleurs de l’olive / saveurs de l’huile » est un outil d’aide à la production pour la filière oléicole, mais aussi un outil de mobilisation, de sensibilisation et de valorisation à destination de tous les acteurs du territoire du Gard rhodanien ;
→ Hopen – Terre de Houblon ambitionne de produire et transformer du houblon français à destination des microbrasseurs.

Ces quatre innovations mettent en avant les producteurs, leur travail et la qualité de leurs produits. Dans ces différents cas de figure, la question de la rémunération des producteurs a primé sur celle de l’accessibilité des produits aux consommateurs.
Ce ne sont pas forcément les producteurs eux-mêmes qui innovent, mais plus largement des communautés d’acteurs : producteurs, transformateurs et distributeurs, mais aussi consommateurs, collectivités publiques, associations et groupements économiques. Ces projets innovants présentent des caractéristiques communes :
→ ils proposent une alternative à l’hyperspécialisation des acteurs de la filière par la créativité et l’émergence de solutions visant à mieux répartir la valeur au sein de la filière ;
→ ils sont fondés sur l’intermédiation et les échanges entre les différents acteurs pour créer de nouvelles formes d’alimentation, plus durables, et contribuer à la transition écologique ;
→ ils prennent sens et se développent selon le contexte de leur émergence, et selon l’environnement ou le territoire dans lequel ils interagissent.

Les conditions de « réplicabilité » de ces innovations sont économiques et/ou sociales et/ou environnementales. Leur diffusion ne se fera donc pas sans difficultés.

Enfin, ces innovations et les conditions de leur propagation nous interrogent sur la nature même de l’innovation : ne peut-elle exister que dans un marché avec la condition de sa viabilité économique, ou peut-elle être légitime par son seul caractère alternatif ? L’innovation fonctionnerait alors plutôt comme un gage de diversité et d’inspiration pour assurer une pluralité de modèles agissant en renfort de la durabilité des sociétés et de l’alimentation.

Jean Charef, Sylvie Granier, Marielle Martinez, Sonja Tschirren

Note au lecteur : la présentation de ces innovations a été co-construite avec Ronan Le Velly, enseignant-chercheur en sociologie à Montpellier SupAgro (UMR Innovation), qui a introduit cette session lors de la Jipad 2019. Nous tenons à le remercier ici pour son aide et son intervention.

Marielle Martinez

MOTS-CLÉS : PÊCHE DURABLE, CIRCUIT COURT, E-COMMERCE, STANDARDS DE DURABILITÉ, PETITE PÊCHE ARTISANALE Télécharger la vidéo de Marielle Poiscaille est un service de vente en ligne de (...)

Sonja Tschirren

KEYWORDS : COCOA, FINE FLAVOR CHOCOLATE, PERU, SHORT VALUE CHAIN, PRODUCER SHAREHOLDER COMPANY Télécharger la vidéo de Sonja Choba Choba is a social enterprise that empowers two (...)

Sylvie Granier

MOTS-CLÉS : DIVERSITÉ VARIÉTALE, OLÉICULTURE, SYAL, TRANSITION ÉCOLOGIQUE Télécharger la vidéo de Sylvie La transition écologique est une urgence, mais elle est aussi un processus qui (...)

Jean Charef

MOTS-CLÉS : HOUBLON, ENTREPRENARIAT, INTERMÉDIAIRE, BRASSERIE ARTISANALE, FILIÈRE, TERRITOIRE, EMPLOI AGRICOLE Télécharger la vidéo de Jean Benjamin Franklin disait au XVIIIe siècle que « (...)