Surfood-Urbal


Construction et test d’une méthode participative pour identifier les impacts possibles d’innovations urbaines sur la durabilité des systèmes alimentaires.

La durabilité des systèmes alimentaires est multi-dimensionelle et son évaluation exhaustive devrait intégrer des dizaines d’indicateurs concernant l’environnement, la santé et la nutrition, les dimensions sociales, culturelles, la résilience, la gouvernance, etc. Compte tenu de ces complexité, la plupart des évaluations de l’impact d’innovations ou de politiques sur la durabilité se limitent à une ou deux dimensions de celle-ci. Les pilotes d’innovation, les décideurs publics manquent d’une vision holistique de la durabilité. C’est ce manque que ce projet cherche à combler. Il se propose de concevoir une méthode participative d’identification des chemins d’impact d’innovations alimentaires urbaines sur l’ensemble des dimensions de la durabilité des systèmes alimentaires. Cette méthode s’inspire de la méthode de construction participative des modèles causaux des malnutritions utilisée pour rendre compte de la complexité de leurs déterminants. Elle sera élaborée et testée sur une quinzaine d’innovations alimentaires urbaines dans le Monde.

Le projet est coordonné par des chercheurs de diverses disciplines de l’UMR Moisa, de l’UMR Innovation, de la Chaire et de Esta Milan et associe des équipes de recherche de Baltimore (USA), Berlin (Allemagne), Brasilia (Brésil), Hanoi (Vietnam), Le Cap (Afrique du Sud), Milan (Italie), Montpellier (France), Rabat (Maroc). Il est financé par Agropolis Fondation, la Fondation D&N Carasso et la Fondation Carriplo dans le cadre du projet Thought for Food.

Plus de renseignements auprès des coordinatrices du projet :

Elodie Valette : elodie.valette(at)cirad.fr
Alison Blay-Palmer : ablaypalmer(at)wlu.ca