6. Synthèse et conclusions

Maxime MICHAUD, anthropologue, Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse, Lyon
Voir la présentation