Commensalité

La commensalité, le fait de manger ensemble, est particulièrement importante dans la plupart des cultures. Manger seul peut être déplaisant, voire stigmatisant. Symboliquement, celui qui mange seul est perçu comme exclu ou solitaire. Cependant, manger ensemble peut aussi être contraignant, par exemple pour les personnes âgées en institution où le repas collectif peut être vécu difficilement.
De plus, au travers des normes qu’elle peut imposer, la commensalité représente une forme puissante de régulation sociale. On ne mange pas la même chose, ni de la même manière, ni dans les mêmes quantités, en fonction des personnes qui partagent le même repas et du degré de connaissance entre elles. Aussi, le repas pris en commun permet d’observer le statut social d’un individu et son niveau d’intégration dans un groupe.
La forme circulaire de la table ou la disposition des convives jouent un rôle important dans la commensalité, car dans un cercle il y a toujours de la place pour un nouvel arrivant. En France, où la commensalité est presque une norme, manger dans un espace séparé, même pour des raisons médicales (allergies alimentaires par exemple), serait perçu comme une véritable discrimination, avec des risques d’exclusion sociale, voire de perte d’identité.
Or, si manger ensemble revient à manger la même chose et, par extrapolation, à « être semblable », ce qui est consommé par l’un est exclu de la consommation de l’autre. La commensalité permet à la coopération de l’emporter graduellement sur la compétition. Mais dans les sociétés occidentales, dans un contexte d’individualisation croissante et d’émergence de nouveaux régimes, où les individus mangent ensemble sans manger les mêmes plats, peut-on encore parler de commensalité ?


1er colloque international, Alimentation durable : un bien partagé ?, 2012. Claude Fischler, Conférence inaugurale
5e colloque internationale, Je suis ce que je mange ?, 2016. Session 2 - Les alimentations particulières, Mohamed Merdji, « Quelle acceptabilité de menus spéciaux proposés en restauration collective ? » ;
6e colloque internationale, Se nourrir de plaisirs, 2017. Session 2 - Un plaisir partagé, Laura Guerin, « Manger ensemble en maison de retraite : un plaisir, vraiment ? ».
 
fr