Accueil > Rencontres > Conférences > 2017/ Manger en ville : les styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique (...)

2017/ Manger en ville : les styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie

Symposium international organisé par la Chaire Unesco Alimentations du monde (Montpellier SupAgro et Cirad), l’UMR Moisa (Cirad, Inra, Montpellier Supagro, Ciheam-IAM), l’OCHA (Cniel) et le Centre Edgar Morin de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC)

Paris, OCHA, 4 & 5 décembre 2017

Ces deux premiers jours du symposium « Manger en Ville », ouverts à un public scientifique sur inscription, ont mis en discussion les résultats d’enquêtes de terrain dans les villes africaines, asiatiques et latino-américaines menées par des socio-anthropologues de ces villes ayant répondu à un appel à communication. La constitution d’un réseau mondial de tels chercheurs correspond à un objectif de la Chaire Unesco Alimentations du monde et est soutenue par Danone Nutricia Research et par Agropolis Fondation, partenaires de cette manifestation.

Dans 15 ans, les villes d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie représenteront près de la moitié de la population mondiale et plus de 80 % de la population urbaine. Que mangeront-elles ? Leur alimentation aura-t-elle convergé vers un modèle dit « occidental » à l’issue d’une « transition nutritionnelle » vers des régimes plus riches en produits animaux, en graisses et en sucres, en produits transformés favorisant l’obésité et autres maladies. Les produits locaux auront-ils disparu ou se seront-ils standardisés sous l’effet de l’industrialisation et la transformation et du développement des supermarchés ?

Aux échelles fines d’observation non seulement des consommations mais des pratiques et des représentations, les approches socio-anthropologiques invitent souvent à des visions plus nuancées qui révèlent les capacités d’appropriation, de détournement, d’inventions des sociétés urbaines soumises à des influences externes. Elles révèlent des tensions, des réactions qui conduisent à reconnaître une pluralité de trajectoires dans les changements alimentaires.

Découvrez le document de présentation de la rencontre avec le programme, les synthèses des présentations et la biographie des intervenants :

Télécharger le document

Programme complet

« Plat principal » : quand la ville invente sa cuisine

Abdou Ka & Julie Leport, De Dakar au Ferlo : le ceebujën, révélateur de la dualité de l’alimentation sénégalaise prise entre le local et le global

Gisèle Sedia, L’Attiéké-Garba, « bon » à manger et à penser.

Raphaëlle Héron, Le bâbenda, un « mets traditionnel modernisé ». Trajectoire d’une spécialité culinaire burkinabè vers la ville.

Paysage alimentaire urbain

Laura Arciniegas, Les médiations sociales de l’alimentation de rue à Jakarta. Etude des dynamiques du culinaire entre le monde domestique et le monde marchand dans l’informalité urbaine.

Anindita Dasgupta, Convergence and divergence in food consumption ? Culture, Class and Place in Malaysian Urbanscape.

Pierre Raffard, Café turc vs. Starbucks ? Patrimonialisation, transformations culinaires et dynamiques urbaines dans les villes turques contemporaines.

Fongming Yang, « La ruée vers la cocotte en fonte » à Taipei : l’exotisme culinaire à l’aune du changement alimentaire.

Les repas de la génération citadine

Jingjing Ma, La consommation des aliments sucrés et des boissons non alcoolisées dans la vie quotidienne en Chine.

Mohamed Mebtoul, Tensions et mobilité autour du manger de l’enfant dans la ville d’Oran (Algérie).

Estelle Kouokam Magne, « La nourriture de la marmite » : alimentation et socialisation de l’enfant dans deux villes camerounaises.

Le sain, l’authentique : fusion ou confusion

Liliana Martinez Lomeli, Manger dehors à Mexico et Guadalajara : la tension entre les dimensions de santé et de patrimonialisation.

Yanga Zembe, Food choices at the intersections of race, class and gender struggles in post-apartheid South Africa.

Session posters

Antoinette Marcelle Ewolo Ngah, Dynamique des comportements alimentaires : désacralisation et uniformisation des proscriptions alimentaires ?

Ami Ezin et Elisa Lomet, Promouvoir les « produits locaux » : quelles représentations chez les mangeurs de Lomé (Togo) ?

Fatou NDoye, Les pratiques alimentaires à Dakar : un retour vers les produits locaux

Paul Ulrich Otye Elom, Cacophonie alimentaire et maladies chroniques en contexte urbain camerounais : une ethno-anthropologie de l’anxiété nutritionnelle dans la ville de Yaoundé

Charlotte Yaméogo-Konbobo, Mangeurs urbain, mangeurs à répertoire gastronomique pluriel : l’exemple de la consommation du lait caillé traditionnel dans la ville de Ouagadougou

Ayari Pasquier Merino, Pratiques alimentaires de foyers pauvres dans la ville de Mexico. Une analyse des situations d’insécurité alimentaires urbaines