31 janvier 2014
Colloque annuel international
DE LA CHAIRE UNESCO « ALIMENTATIONS DU MONDE »

Alimentation :
Vers de nouveaux modes de consommation ?

La consommation alimentaire des ménages est identifiée comme un enjeu majeur en matière de durabilité, notamment pour réduire les impacts des activités humaines sur l’environnement et améliorer la santé des populations. On reconnaît également de plus en plus l’importance des comportements domestiques, après achat.

Dès lors se pose la question des incitations possibles (politiques publiques, marketing alimentaire, nudge, étiquetage, etc.), et de leur efficacité, pour faire évoluer les modes de consommation alimentaire vers une plus grande durabilité.

Quels sont les leviers et les freins qui peuvent intervenir dans l’accompagnement de ces changements de pratique ? Sachant que la consommation alimentaire est fortement ancrée dans les identités sociales et culturelles des individus, et conditionnée par notre système économique, les changements de comportement constituent une gageure. Quelle en est l’acceptabilité par les consommateurs ?

Discours d’ouverture

Anne-Lucie WACK (directrice générale, Montpellier SupAgro)
Jean-Louis RASTOIN (directeur de la Chaire Unesco « alimentations du monde »)

Conférence inaugurale

Jean-Pierre POULAIN (Chair of Food Studies, Taylor’s University – Toulouse/Kuala Lumpur) : « Comment changer nos comportements alimentaires ? Le regard du socio-anthropologue de l’alimentation »

Session 1

Quelles innovations et alternatives existantes ?

Président : Damien CONARÉ (secrétaire général Chaire Unesco "alimentations du monde")
Lydia ZEPEDA (Professor of consumer science, University of Wisconsin, États-Unis) « Des marchés mobiles de producteurs pour lutter contre les déserts alimentaires »
Benjamin DEVAUX (animateur, Terre nourricière) et Noémie RECOUVREUR « Montpellier : nourritures à partager dans la ville »
David ERHART (responsable des relations avec les partenaires du Sud, des campagnes et du plaidoyer, Artisans du monde) « Commerce équitable : un engagement citoyen au-delà de la consommation »
Brian HORIHAN (coopérative La Louve) « Les sociétés coopératives de consommation alimentaire »

Session 2

Quelles incitations pour changer les comportements des consommateurs ?

Laurent LEBOT et Victor MASSIP (designers industriels, Faltazi) « Les Ékovores : un système circulaire, résilient, local, pour alimenter la ville »
Roberto CITTADINI (Laboratoire extérieur sans murs de l’Instituto Nacional de Tecnologia Agropecuaria, Argentine / UMR Innovation) « ProHuerta : un programme national de promotion du jardinage pour lutter conter la pauvreté et la malnutrition »
Marine FRIANT-PERROT (juriste, Université de Nantes) « Le marketing alimentaire et son encadrement juridique »

Table-ronde

Quelle acceptabilité par les consommateurs ?

Président : Nicolas BRICAS (socio-économiste, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement – CIRAD)
Avec :
Francis AKINDÈS (sociologue, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte-d’Ivoire ; coordinateur de la Chaire Unesco de bioéthique)
Thomas BAULER (économiste de l’environnement, Centre d’études du développement durable, Université libre de Bruxelles)
Charles PERNIN (chargé de mission à l’association Consommation, logement et cadre de vie – CLCV)

Synthèse et conclusions

Geneviève Parent (Faculté de droit, Université Laval, Québec)