Les marchés et la logistique


Les marchés, places centrales assurant le point d’ancrage des flux alimentaires arrivant et se dispersant en ville, sont un levier important que peuvent mobiliser les gouvernements urbains. On considère ici une définition large des marchés incluant les marchés de gros, les marchés de plein vent, les magasins ou kiosques de détail, les supermarchés, les foires, la vente de rue, les magasins de stockage et les espaces de transformation agroalimentaire (abattoirs, zones artisanales ou zones industrielles par exemple). Les gouvernements urbains peuvent agir sur le système de distribution alimentaire notamment par la maitrise des infrastructures (construction, entretien, rénovation), la régulation des activités (autorisations, cahiers des charges, implantations) ou encore l’organisation ou la facilitation de la logistique. Ces leviers ont notamment été mobilisés à Montevideo (Uruguay), Maputo (Mozambique), Lusaka et Kitwe (Zambie).

fr